Selecciona una palabra y presiona la tecla d para obtener su definición.
 

1

Voir à ce sujet la remarquable contribution de Laura Bossi à la médicalisation du mal dans le catalogue de l'exposition Crime et Châtiment, sous la direction de Jean Clair, Paris, Gallimard, 2010.

 

2

Robert Badinter, «Sous le signe de Caïn», in Crime et Châtiment, sous la direction de Jean Clair, Paris, Gallimard, 2010, p. 18.

 

3

Michelle Perrot, «Fonctions de la famille», Histoire de la vie privée. De la Révolution à la Grande Guerre, Paris, Editions du Seuil, 1985, p. 93.

 

4

Voir l'étude d'Alain Corbin, «Coulisses» dans Histoire de la vie privée. De la Révolution à la Grande Guerre, pp. 338-556, et plus précisément «Cris et chuchotements». Alain Corbin précise que «le développement de la pathologie urbaine, la croissance anarchique de l'industrie amènent à se demander si les conditions du bien-vivre ne sont pas radicalement compromises. L'interrogation taraude les classes dominantes» (Op. cit., p. 552).

 

5

Philippe Comar, «La scène du crime», in Crime et Châtiment, sous la direction de Jean Clair, Paris, Gallimard, 2010, p. 258.

 

6

José Luis Pinillos, «Las ciencias humanas. Las ciencias sociales», Historia de España, Menéndez Pidal, tomo XXXVI, Madrid, Espasa Calpe, 2002, pp. 216-217.

 

7

«Al regresar a España en 1842, después de 20 años de largos viajes y continuos estudios por el extranjero, me sentí destinado a difundir y a arraigar en mi cara patria la ciencia frenológica» (La frenología i sus glorias. Lecciones de frenología, Barcelona, Imprenta Hispana de V. Castaños, 1853, p. 9).

 

8

Gaspar Spurzheim maintient une étroite collaboration avec Franz Gall avec lequel il travaille en Allemagne, puis à Paris avant de poursuivre son activité seul en Angleterre et aux Etats-Unis. Il est l'auteur, entre autres ouvrages, d'un Essai philosophique sur la nature morale et intellectuelle de l'homme (1820), d'Observations sur la folie (1818) et de l'impressionnante somme encyclopédique sur l'Anatomie et physiologie du système nerveux en général et du cerveau en particulier, avec des observations sur la possibilité de reconnaître plusieurs dispositions intellectuelles et morales de l'homme et des animaux par la configuration de leurs têtes (Paris, 1810-1820, 4 vols.). Remarquons au passage que ces traités scientifiques sont fortement imprégnés d'une approche morale.

 

9

Op. cit., pp. 448-449.

 

10

Rafael Garofalo, traduit en Espagne par Pedro Dorado Montera, est professeur de droit pénal à l'Université de Naples et auteur de La criminología (1885). Dans cet ouvrage, il affirme que le délit est la manifestation chez un individu de sa nature dégénérée et réfute l'importance de l'environnement social.